Select Page

L’âge de la première consultation

Pour la plupart des enfants, le meilleur moment est celui où les incisives de lait commencent à tomber (vers 6 ou 7 ans). Les incisives définitives évoluent. C’est la période de la « denture mixte » où des dents temporaires sont présentes sur les arcades dentaires avec des dents définitives.

Le praticien peut déjà évaluer :

  • les anomalies de position de certaines dents. Elles peuvent souvent bénéficier d’un traitement court d’interception avec un appareil simple,
  • mauvais rapports entre les deux mâchoires : le décalage antéro-postérieur est surveillé, pour un début de traitement orthodontique parfois plus tardif,
  • les anomalies des fonctions comme la ventilation, la mastication, la phonation. L’établissement d’une ventilation normale, c’est-à-dire celle qui permet à l’enfant de respirer par le nez, est primordiale pour son développement général et doit être recherchée précocement. Elle est corrélée à un bon fonctionnnement de la langue et des lèvres. La normalisation de ces fonctions est obtenue éventuellement avec l’aide de l’orthophoniste ou du kinésithérapeute. Enfin, la tétée de la langue, la succion des doigts sont aussi à surveiller et sont corrigées lorsque l‘enfant est en mesure de l’accepter.

Le praticien complète l’examen de l’enfant par celui de radiographies qui lui permettent, en particulier, de détecter les anomalies de nombre ou de position des germes dentaires dans les mâchoires.

Cette fiche a été rédigée par un praticien spécialiste en O.D.F. et a été validée par le comité de lecture et de rédaction de la SFODF.